Dans le cadre de la mission pour la sécurité des manifestations culturelles confiée par Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication et Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, au préfet Hubert Weigel en juillet 2016, le Collège Métier SNES “Sécurité Evénementielle” transmet un “Guide des bonnes pratiques entre les entreprises de prévention et de sécurité et les donneurs d’ordres du secteur des événements culturels”.

Avec ce guide, le Syndicat National des Entreprises de Sécurité (SNES) et la Mission «Sécurisation des manifestations culturelles et artistiques» entendent conseiller et sensibiliser l’ensemble des donneurs d’ordres du secteur des événements culturels sur l’étendue de leurs responsabilités et coresponsabilités concernant le recours à des prestataires de sécurité privée.

En effet, le secteur sensible de la prévention et sécurité est un secteur réglementé qu’il est essentiel de bien connaître pour choisir en conséquence les bons partenaires susceptibles de garantir la qualité des prestations mais aussi le respect des réglementations et de la législation en vigueur, au-delà de la simple législation sociale du travail.
Il s’agit donc des législations relatives à l’application des dispositions du code du travail, telles que les obligations fiscales, sociales et administratives ainsi que l’ensemble des autres dispositions légales, au premier rang desquelles la réglementation spécifique du secteur de la sécurité privée inscrite dans le «Code de la Sécurité Intérieure – CSI», mais aussi  des dispositions conventionnelles applicables.

Cet objectif de conseil et de sensibilisation est lié en particulier à la volonté de la Mission Weigel et du SNES de prévenir tout risque de dérives illégales dans le cadre d’un partenariat transparent et équilibré basé sur un objectif de performance socialement et économiquement responsable et durable.

Guide bonnes pratiques sécurité événementielle

 

Télécharger le “Guide des bonnes pratiques entre les entreprises de prévention et de sécurité et les donneurs d’ordres du secteur des événements culturels”.